ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

mercredi 19 décembre


Mise à jour
mardi 18 décembre


Accueil > À la une > Première condensation de Bose-Einstein dans l’espace

Première condensation de Bose-Einstein dans l’espace

par Martrenchard-Barra Séverine - 26 octobre


Un condensat de Bose-Einstein a été créé pour la première fois dans l’espace par une équipe de physiciens de l’université de Hanovre (Allemagne), en collaboration avec des physiciens théoriciens de l’ISMO (Université Paris-Sud-CNRS, Orsay, France). Ces travaux font l’objet d’une publication dans Nature

L’article publié dans la revue Nature décrit la création d’un appareil expérimental qui a été emporté dans l’espace, par une fusée. De nombreuses expériences ont pu être menées pendant la phase de chute libre de cette fusée. En effet, au cours de ses 6 minutes de chute libre, plus de 100 expériences ont été réalisées sur le condensat de Bose-Einstein.

Cela marque une avancée significative par rapport aux précédentes expériences de microgravité réalisées sur terre et impliquant des condensats de Bose-Einstein, dans lesquelles des expériences uniques avaient pu être réalisées sur une durée de quelques secondes uniquement. Cela constitue également une étape importante dans la mise en place prochaine d’une expérience de condensation de Bose-Einstein en apesanteur sur la station spatiale internationale (ISS). Ces futures expériences devraient ouvrir la voie à des mesures présentant une précision inégalée dans de nombreux domaines de la physique, comme pour la détection des ondes gravitationnelles par exemple.

Pour en savoir plus :

Article original publié dans la revue Nature : Dennis Becker et al., Space-borne Bose–Einstein condensation for precision interferometry, Nature 562, pages 391–395 (2018). DOI : 10.1038/s41586-018-0605-1

News report : L. Liang, News & Views - Exploring the Universe with matter waves, Nature 562, 351-352 (2018). DOI : 10.1038/d41586-018-07009-5