ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS





Rechercher

vendredi 23 juin


Mise à jour
mardi 13 juin


Accueil du site > Équipes scientifiques > Surfaces, Interfaces : Réactivité et Nanostructuration (SIREN) > Interaction gaz réactifs/métaux : nanostructuration en surface

Interaction gaz réactifs/métaux : nanostructuration en surface

Nouvel article

Un des enjeux scientifiques important dans le domaine des nano-sciences est l’élaboration contrôlée de structures nanométriques. Une des voies envisagée est de soumettre la surface de matériaux à des conditions particulières hors équilibre, comme par exemple à des flux de molécules réactives, pouvant permettre d’accéder à des reconstructions avec des morphologies originales. Dans cette perspective, la caractérisation et la compréhension des surfaces et notamment de l’interface gaz -solide avec ses propriétés chimiques et physiques revêtent une importance particulière. C’est dans ce cadre que se situe l’activité scientifique de notre équipe qui est consacrée à l’étude des modifications que l’adsorption d’espèces réactives telles que l’oxygène ou les halogènes peuvent engendrer à la surface de métaux nobles ou de transition. On s’intéresse par exemple aux modifications de réactivité vis à vis d’autres espèces chimiques telles que H2O , CO2 , SO2 etc. On veut également aboutir à l’étude et à la manipulation de nano structures qui s’auto-organisent lors de la croissance d’oxyde ou d’halogénure. Le moyen d’investigation privilégié de ce nouveau montage expérimental est la microscopie à effet tunnel (MET ou STM en anglais) utilisable dans une large gamme de températures.