ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

vendredi 21 février


Mise à jour
mercredi 19 février


Accueil > Équipes scientifiques > Systèmes Moléculaires, Astrophysique et Environnement (SYSTEMAE) > Recherche > Thème 1 : Spectroscopie de molécules neutres, radicalaires et ioniques pour l’astrophysique > Spectroscopie électronique des HAP et de leurs dérivés

Spectroscopie électronique des HAP et de leurs dérivés

Les Hydrocarbures Polycycliques Aromatiques (HAP) et leurs dérivés ioniques sont l’objet de plusieurs projets de recherche étant donné leur intérêt astrophysique. En effet, des grosses molécules qui pourraient ressembler aux HAP sont suspectées d’être présentes dans l’espace et de donner (ou de participer à) des composantes spectroscopiques observées de l’infrarouge à l’ultra-violet, qu’on appelle les bandes infrarouges aromatiques, les bandes diffuses interstellaires et la bosse UV à 217 nm. A l’ISMO, nous étudions le spectre d’absorption dans l’IR moyen à lointain, à moyenne et haute résolution, pour des HAP neutres, et les spectres d’absorption visible et UV d’HAP neutres et ioniques ainsi que de leurs agrégats. Des développements conjoints au niveau expérimental et théorique sont menés pour accomplir ces objectifs