ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS





Rechercher

vendredi 23 juin


Mise à jour
mardi 13 juin


Accueil du site > Équipes scientifiques > Biophysique, biophotonique > Nano-objets et surfaces sensibles

Nano-objets et surfaces sensibles

Nano-objets et surfaces sensibles

de la photophysique fondamentale aux applications pour l’energie et l’environnement

Nous développons des nano-objets et des surfaces luminescentes. Il s’agit de créer des matériaux à fort potentiel pour l’imagerie biologique ou la détection d’espèces polluantes ou encore pour la conversion de l’énergie solaire. Nous avons conçu de nouvelles nanoparticules (NP) auto-stabilisées particulièrement brillantes grâce à la combinaison de la polymérisation RAFT et de la miniémulsion (collaboration avec le Dr G. Clavier de l’ENS Cachan, UMR 8531 et avec le Dr. J. Rieger de l’Institut Parisien de Chimie Moléculaire - UMR 8232). Nous travaillons avec une famille de fluorophores photostables et présentant un fort rendement quantique de fluorescence : les BODIPY. Les NP sont des plateformes modulaires surlesquelles il est facile de greffer des molécules sensibles , par exemple au pH ou à d’autres ions d’intérêt ou encore à la viscosité. Notre champ de compétence touche à la photophysique et à la photochimie. Nous développons des NP pour l’imagerie de la dynamique interne de la bactérie E.coli (collaboration Dr B. Sclavi de l’ENS Cachan, UMR 8113). En collaboration avec le Dr D. Prim de l’Institut Lavoisier de Versailles (UMR 8180) et le Dr S. Amigoni de l’université de Nice SophiaAntipolis, LPMC (UMR 7336), nous mettons au point et caractérisons des surfaces photoactives et photosensibles pour détecter l’adhésion de bactéries. Enfin nous cherchons à caractériser de nouvelles surfaces et nanoparticules pour le photovoltaïque (collaboration avec les Dr E. Allard, Dr K. Wright. de l’Institut Lavoisier de Versailles UMR 8180 et le Dr. G. Clavier from ENS Cachan, UMR 8531).

Contact : rachel.meallet-renault@u-psud.fr