ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

jeudi 27 février


Mise à jour
mercredi 26 février


Accueil > Équipes scientifiques > Structure et dynamique des systèmes complexes isolés photoexcités (SYSIPHE) > MOlécules en MAtrice (MOMA) > Liaisons hydrogène et mouvements de grande amplitude > Photochemistry of glycolaldehyde

Photochemistry of glycolaldehyde

par Chin Wutharath - 19 novembre 2018

This topic deals with the isomerisation and photo-dissociation mechanisms of glycolaldehyde, a molecule of atmospheric interest, when subject to irradiation in the ultraviolet (UV) domain.

Le glycoladéhyde (GA) est la plus petite molécule possédant une liaison hydrogène interne. On le trouve dans l’atmosphère car sa présence résulte de … Il s’agit d’un polluant atmosphérique car soumis à des irradiations UV, la photodissocaition de GA mène à des composés organiques volatils plus petits et à des radicaux.

La photolyse à 266 nm de la forme cis-cis la plus stable du glycolaldéhyde dans quatre hôtes différents (Ar, N2, Ne et pH2) a permis de montrer que la rupture de la liaison C-C (réaction de Norrish type I) qui est la voie de relaxation prépondérante en phase gazeuse est aussi celle observée en matrice cryogénique. Les produits obtenus, conformères trans-trans (et trans-gauche dans N2), fragments methanol CH3CO, CO et complexes CH3CO-CO ainsi que H2CO et HCO uniquement observés dans le pH2.
Nos calculs théoriques de surfaces d’énergie potentielle des états excités S1 et T1 montrent des géométries non-planaires entraînant l’ouverture de la liaison hydrogène interne. Ces résultats confirment que les produits observés sont formés durant la relaxation du GA et ne sont pas issus de processus de recombinaison en matrice.

— -
Publications :

  1. Photochemistry of glycolaldehyde in cryogenic matrices. W. Chin, M. Chevalier, R. Thon, R. Pollet, J. Ceponkus and C. Crépin - J. Chem. Phys. 140 (2014) 224319
  2. Infrared study of glycolaldehyde isolated in parahydrogen matrix. J. Ceponkus, W. Chin, M. Chevalier, M. Broquier, A. Limongi, C. Crépin - J. Chem. Phys. 133 (2010) 094502