ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

vendredi 28 février


Mise à jour
jeudi 27 février


Accueil > Production Scientifique > Thèses soutenues > Année 2015 > Soutenance de thèse Sébastien GRUET (22 octobre 2015)

Soutenance de thèse Sébastien GRUET (22 octobre 2015)

Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO), Orsay

" Exploitation du rayonnement synchrotron pour l’étude à
haute résolution dans l’infrarouge lointain d’hydrocarbures
aromatiques polycycliques et de petites molécules
protonées "

La ligne de lumière AILES du centre de rayonnement synchrotron SOLEIL est
optimisée pour extraire des photons dans une gamme d’énergie entre 15 et 1500cm-1 (0.5 THz – 50 THz). Ce rayonnement continu est particulièrement adapté à l’interférométrie infrarouge par transformée de Fourier (IRTF). Au cours de cette présentation, j’exposerai les résultats obtenus au cours de ma thèse en utilisant l’interféromètre IRTF à haute résolution de la ligne AILES. Je développerai notamment les deux thématiques étudiées au cours de ma thèse.

Dans une première partie, je présenterai l’étude des spectres résolus
rotationnellement des modes vibrationnels de basses fréquences d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAPs) enregistrés dans l’infrarouge lointain. L’analyse de ces spectres est particulièrement complexe en raison de la forte densité spectrale de chaque bande fondamentale. Cette partie sera traitée à travers l’exemple de l’analyse du spectre du [1,6]-naphthyridine (un dérivé azoté du naphtalène) qui a été étudié par des techniques complémentaires dans les domaines des micro-ondes et de l’infrarouge lointain.

Dans une seconde partie, je discuterai des résultats obtenus avec une cellule à
décharge (dans une configuration de type cathode creuse) développée sur la ligne AILES permettant l’acquisition à haute résolution des spectres de molécules
cationiques. Les résultats préliminaires pour améliorer la sensibilité de ce dispositif en détectant de manière synchrone la modulation de la concentration des espèces produites par décharge seront également détaillés.

Voir la thèse

Affiche Thèse Sébastien Gruet - 302.3 ko