ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

jeudi 27 février


Mise à jour
mercredi 19 février


Accueil > Actualités > Le prix Félix Robin de la SFP attribué à Jean-Pierre Gauyacq

Le prix Félix Robin de la SFP attribué à Jean-Pierre Gauyacq

Ce prix récompense chaque année un physicien pour l’ensemble de ses travaux

Jean-Pierre Gauyacq est né en 1950. Après des études à l’Ecole Normale Supérieure, il prépare sa thèse de doctorat sous la direction de Michel Barat à Orsay. Après une partie expérimentale portant sur les collisions atomiques, sa thèse se poursuit sur l’étude théorique des processus d’excitation lors de ces collisions. Il est recruté au CNRS et rejoint le Laboratoire des Collisions Atomiques et Moléculaires (LCAM) à sa création.
En 1978, J.-P. Gauyacq reçoit la médaille de bronze du CNRS.
En 1980-81 il effectue un séjour post-doctoral à l’Université de Yale dans le groupe du Prof. A.Herzenberg. Ce séjour infléchit son activité vers l’étude théorique des processus d’excitation dans les collisions électron-molécule.
De 1990 à 1998, J.-P. Gauyacq est directeur du LCAM, unité associée au CNRS et à l’Université Paris-Sud. A cette époque son activité se réoriente vers l’étude de l’interaction atome/molécule-surface puis vers la dynamique ultra-rapide d’électrons en surface.
Ses recherches présentes portent sur la modélisation des transitions inélastiques dans la microscopie à effet tunnel, en particulier des transitions magnétiques. Actuellement, J.-P. Gauyacq est directeur de recherches à l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO).
Ses travaux ont fait l’objet de plus de 200 publications.