ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

mercredi 17 janvier


Mise à jour
mardi 16 janvier


Accueil > Séminaires > Année 2012 > Séminaire Marie Plazanet (18 septembre 2012)

Séminaire Marie Plazanet (18 septembre 2012)

LIPhy - Laboratoire Interdisciplinaire de Physique, Université Joseph Fourier CNRS, UMR 5588, Saint Martin d’Hères, France

Transitions sol-gel directe et inverse dans des gels
de petites molécules

Un grand nombre de petites molécules (poids moléculaire typiquement inférieur à 500 g/mol) forment des gels physiques en solvants organiques ou des hydrogels. Certaines molécules dites amphiphiles forment aussi bien des gels en solvant apolaire/aprotique qu’avec l’eau. Un cas particulier est celui des alpha-cyclodextrine en 4-methyl pyridine dont la transition sol-gel est inversée avec la température.

L’infinie variété de molécules gélifiantes ouvre de nombreuses opportunités d’applications dans le domaine des matériaux (nano) fonctionalisés. Cependant, la conception de nouvelles molécules gélifiantes aux propriétés bien définies reste un défi et leur stabilité est souvent limitée dans le temps.

Dans ce contexte, les études présentées ici sont expérimentales, basées sur la diffusion inélastique ou quasi élastique de neutrons et la spectroscopie optique de réseaux transitoires. Elles visent à comprendre l’évolution des dynamiques au cours de la transition sol-gel et leur lien avec la stabilité du gel.

Affiche Marie Plazanet - 121.3 ko