ISMO

Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Partenaires

CNRS UPS




Rechercher

samedi 19 janvier


Mise à jour
vendredi 18 janvier


Accueil > À la une > Disparition de François Legay

Disparition de François Legay

Nous avons appris avec tristesse le décès de François Legay, dans sa 91ème année.
Sa carrière scientifique au CNRS débuta à Orsay au Laboratoire de Chimie Physique. Après avoir élucidé les mécanismes du transfert d’énergie vibrationnelle par collisions, il découvre l’efficacité considérable de la « vibroluminescence » de la molécule de CO2 excitée par l’azote « activé » par décharge électrique : c’est ainsi qu’il devient le « Père » du laser à CO2.
Une partie de la chimie physique parisienne souhaitant alors s’installer sur le récent Campus d’Orsay, François participe à la création en 1967 du nouveau Laboratoire de Photophysique Moléculaire (LPPM, laboratoire propre du CNRS) pour y créer l’une des quatre équipes initiales, baptisées « Les 4 L » : Sydney Leach, Roland Lefebvre, François Legay, Lars Lindqvist. Ces équipes ont ainsi impulsé les grandes thématiques futures du LPPM (André Tramer rejoindra le LPPM deux ans plus tard).
L’équipe « Legay », spécialiste de la spectroscopie infrarouge et des processus de relaxation rovibrationnelle, et pionnière dans la réalisation des premiers lasers moléculaires de puissance dans le domaine infrarouge (en particulier CO et CO2), s’est aussi engagée dans l’étude de molécules isolées en matrices de gaz rares à très basse température. L’équipe Legay a été une pépinière de talents dont sont issus Philippe Bréchignac, Luce Abouaf, Anita Picard-Bersellini, Henri Dubost…

Les obsèques auront lieu vendredi 18 janvier, à 10h45, au Crématorium des Ulis, rue de l’Orme à Moineaux.